GROUPE

POLITIQUE SOCIALE

Pour accompagner la stratégie du Groupe, la Direction des Ressources Humaines a mis en place le plan Together Drive the Change, avec le double objectif de soutenir la motivation des salariés et d’optimiser la performance de l’entreprise.

Une politique globale 

    Aujourd’hui, le plus grand défi est de mener une politique globale, qui soit facteur de compétitivité et d’équité, tout en conservant l’engagement des salariés et la cohésion sociale au sein du Groupe. Et ce, dans des contextes économiques locaux très contrastés.

    Pour y parvenir, Renault a défini et mis en place des référentiels communs dans l’ensemble du Groupe : critères d’évaluation de la performance et de reconnaissance via Talent@Renault, les pratiques managériales à travers le Renault Management Way, les standards de santé, sécurité et conditions de travail.


Allier performance et développement durable 

Signature de l'accord cadre mondial entre Jocelyne Andreu, Marie-Françoise Damesin et Jyrki Raina.

Renault a toujours placé l’humain au cœur de l’entreprise, avec la conviction profonde que les hommes et les femmes de Renault constituent sa première richesse.

 

C’est dans cet esprit que le 2 juillet 2013, le groupe Renault, le comité de groupe Renault (CGR), qui représente tous les salariés du groupe dans le monde, et IndustriALL Global Union (fédération syndicale mondiale qui rassemble notamment les salariés de la métallurgie) ont signé un accord cadre mondial intitulé « S’engager ensemble pour une croissance et un développement durables ». Fruit d’un dialogue social à l’échelle internationale, cet accord s’inscrit dans la continuité de la Déclaration des droits sociaux fondamentaux signée en octobre 2004. Il l’enrichit et la modernise pour l’adapter aux exigences économiques et sociales actuelles.

 

Par cet accord, les signataires s’engagent conjointement dans 5 domaines :

 

  • le respect des droits sociaux fondamentaux. L’accord renouvelle et renforce les engagements pris lors de la signature de la Déclaration d’octobre 2004.
  • la responsabilité sociale vis-à-vis des salariés qui s’exerce à travers le dialogue social, la politique santé et sécurité, la gestion de l’emploi et des compétences, la politique de rémunération et de la protection sociale et la promotion de la diversité.
  • la responsabilité sociétale dans les territoires où le groupe Renault est implanté, exprimée notamment par le soutien à des projets éducatifs, des actions d’insertion des jeunes dans l’univers automobile et la promotion de la sécurité routière.
  • les relations avec les fournisseurs et les sous-traitants, pour la sélection desquels le respect des droits fondamentaux est un critère déterminant.
  • la réduction de l’empreinte environnementale, en conciliant les offres de produits et de services du groupe Renault avec la protection de l’environnement et renforçant le management de l’environnement sur l’ensemble de l’entreprise.

Le groupe Renault, le comité de groupe Renault et IndustriALL Global Union affirment ainsi leur conviction que, dans un contexte de concurrence mondialisée, performance économique et développement social sont les garants indissociables d’une croissance pérenne pour l’entreprise.