GROUPE

RENAULT AU MAROC

Présent au Maroc depuis plus de 80 ans, le groupe est leader du marché automobile local avec ses marques Dacia et Renault. En 2012, l'Alliance Renault-Nissan a inauguré un vaste complexe industriel situé à Tanger. Il s'ajoute à l'usine de Casablanca (SOMACA) dont Renault détient 80 %.

Numéro 1 d’un marché en progression 

Avec plus de 41 000 véhicules vendus en 2011, le groupe Renault est leader du marché automobile marocain. Ses marques Dacia et Renault se positionnent respectivement à la première (19,9 % de part de marché) et à la deuxième place (17 %) du marché. En 2011, les ventes de voitures au Maroc ont franchi atteint la barre des 112 000 véhicules. Le parc des voitures circulant dans le pays est estimé à 1,5 million, avec un âge moyen de 9 à 10 ans. Bien que restreint, le marché automobile marocain est en pleine progression et a relativement bien résisté à la crise économique. 

Une présence historique 

En février 2008, Renault a célébré ses 80 ans de présence au Maroc. Acteur automobile de référence depuis son implantation, Renault a intensifié sa stratégie dans le pays depuis le début des années 2000. C’est ainsi que le groupe a introduit avec succès la marque Dacia en s’appuyant sur les modèles Logan et Logan MCV, puis Sandero et Duster.

 

De son côté, Renault a accentué son offensive produits. Aujourd'hui l'essentiel de la gamme est proposée à la clientèle marocaine, y compris Fluence, Scénic, Latitude et les modèles Clio et Mégane R.S. 

SOMACA : l’unité de production de Logan et Kangoo  

Casablanca

L’usine SOMACA, située au sud-est de Casablanca, appartient à 80 % au groupe Renault. Cette unité de production bénéficie à la fois de la norme de qualité EAQF "A" et de la certification environnementale ISO 14 001. Avec 1 200 salariés et deux lignes de production, elle fabrique aujourd’hui Kangoo, Kangoo Express pour le marché local et Logan (Dacia) pour l’exportation vers les marchés français et espagnol. Depuis 2009, SOMACA produit également Sandero.

L'usine Renault-Nissan de Tanger : un complexe industriel ambitieux 

En 2012, cette usine d'une capacité de 400 000 véhicules par an, démarre avec la production de deux nouveaux modèles Entry : la familiale Lodgy et un petit véhicule utilitaire, également décliné en version véhicule particulier. Ce site permettra d’augmenter les volumes et d’élargir l’offre de la gamme M0. Ainsi, le Groupe Renault pourra répondre à la demande soutenue des clients pour les véhicules d’entrée de gamme, reconnus pour leur rapport prestations/prix inédit. En outre le site s’appuie sur la position stratégique du port de Tanger entre l’Atlantique et la Méditerranée, un tissu développé et compétitif de fournisseurs, et une main d’œuvre formée aux meilleures techniques automobiles.

 

Site de conception entièrement nouvelle, l’usine de Tanger s’inscrit dans la politique environnementale du groupe Renault. Elle est le résultat d’un partenariat unique entre le Royaume du Maroc, Renault et Veolia Environnement.

Les émissions de CO2 ont été réduites de 98 % (par rapport à une usine d’une capacité de production équivalente), soit environ 135 000 tonnes de CO2 évitées par an. L’usine n’émettra aucun rejet d’eaux usées d’origine industrielle dans le milieu naturel, et le prélèvement des ressources en eau pour les process industriels a été réduit de 70 %.

 

Enfin, un dispositif de formation important a été mis en place pour positionner Tanger au meilleur niveau en termes de qualité et de performance. Sur place, Renault et le Maroc ont créé un Institut de Formation aux Métiers de l’Industrie Automobile (IFMIA), financé à 100% par l’état marocain, pour les salariés de l’usine ainsi que ceux des équipementiers. En France, Le Global Training Center (GTC) à Flins a reçu 168 personnes travaillant pour ce projet pour la formation de l’encadrement et des techniciens de l’usine.