VÉHICULES

Accueil > Véhicules > Hier > Renault Avantime

Renault Avantime 

Un concept audacieux
Le duo Matra-Renault avait révolutionné le monde de l’automobile avec le lancement, en 1984, de l'Espace. Avantime, véhicule avant-gardiste dans la lignée du fameux monospace, était porté par l’ambition de renouveler l’exploit.
 
Au début des années 1990, Philippe Guédon, responsable de la division automobile de Matra, note une nette évolution dans la clientèle de l'Espace. Selon lui, les enfants ont quitté leurs parents mais tous sont restés fidèles à Espace. Conséquence : le nouveau conducteur du fameux monospace attend un nouveau concept, plus orienté vers le plaisir de conduite. Renault invente le "CoupéSpace". Il vise à offrir une alternative à ceux qui souhaitent accéder à un haut de gamme plus novateur que statutaire. Ce concept audacieux adopte la dimension d’Espace et la configuration d’un classique coupé 2 + 2 places.
 
En 1998, le partenariat entre Renault et Matra sur Avantime est officialisé. La piste CoupéSpace est adoptée et renommée Avantime. Le nouveau véhicule reprend le châssis de l’Espace III, développé par Matra. Renault se charge du design, qu’il veut novateur.

Un pas vers le haut de gamme 

Révélé pour la première fois au Salon de Genève en mars 1999 sous forme d'un concept-car, puis présenté de façon anticipée au Salon de Francfort de septembre 1999, Avantime sera commercialisé au début de l'année 2001.


Il s'agit d'un tout nouveau concept architectural, aux proportions inusitées et respectueuses des fondamentaux du haut de gamme : sécurité, confort, comportement, équipement. Par une subtile alchimie, il y ajoute les valeurs originales de plusieurs types de véhicules. Ainsi il s'approprie certaines caractéristiques du monospace comme l'aspect monocorps, la convivialité, l'habitabilité et la fonctionnalité ; il évoque le coupé par son design, son plaisir de conduite et le dynamisme de son comportement routier ; enfin, il met en valeur le côté ludique et plein air du cabriolet par sa fonction " grand air " qui associe l'ouverture du toit ouvrant panoramique à l'effacement total des vitres latérales permis par l'absence de pied milieu.


Disposant de portes " louvoyantes " à double cinématique pour faciliter l'accès tout en minimisant le débattement, ce véhicule possède une structure supérieure en aluminium, Avantime, nouveau fruit du partenariat avec Matra, ouvre une " troisième voie " à la réussite de Renault dans le haut de gamme.

Renault, créateur d’automobiles 

En mai 2003, l’arrêt de la production est annoncé. En 2 ans, seulement 8 557 exemplaires sont sortis des usines Renault. Un échec commercial qui s’explique par le prix élevé du véhicule et par le lancement maintes fois reporté : les premiers mois, la version diesel fait cruellement défaut, seul le moteur à essence 3 litres V6 étant disponible. De même sa sortie concorde avec celle d’un autre véhicule haut de gamme de Renault, la Vel Satis. La simultanéité des événements crée très vite la confusion dans l’esprit du public.

 

Renault confirme néanmoins avec ce véhicule son statut de créateur d’automobiles. Plus qu’un simple constructeur, la firme s’adapte aux nouveaux mots d’ordre que sont l’innovation, le décalage stylistique et l’audace industrielle. Aujourd’hui, Avantime est devenu un bonheur pour les passionnés de produits rares.
 

Reportage réalisé à l'occasion des 10 ans du véhicule